single

La communauté chrétienne du Mali, à l'instar de celles du monde entier, a fêté Noël ce vendredi. Cette année, la fête de la nativité n'a pas la même saveur. La pandémie de Covid-19 qui sévie a rendu la fête moins attrayante que les autres années.


Noël est l'une des fêtes les plus importantes du christianisme. Les croyants y célèbrent l'anniversaire de Jésus-Christ. Cette fête est caractérisée par les repas copieux, la communion en famille ou entre amis et proches. Noël c'est aussi les veillées à l'église pour le réveillon. Un moment agrémenté par les prières, les chants dans l'allégresse des fidèles.


Ces petits délices qui font la particularité de cette fête sont réduits au strict minimum cette année. Avec la flambée des cas de Covid-19, la fête va avec le respect des mesures préventives. Le port du masque, la distanciation physique ou encore la limitation des rassemblements à 50 personnes.


Dans la famille Dakouo, de confession chrétienne et installée à Missabougou depuis plus d'une dizainze d'années, Noël se fête chaque année comme cela se doit. Mais, cette année Covid-19 oblige, la famille a opté pour la simplicité. Une quinzaine de fauteuils sont installés sur le toit sous un hangar. Quelques amis, le voisinage et les proches sont invités pour partager un repas.


Salomé, l'une des filles de la famille a invité juste quelques amis dont beaucoup sont des camarades de classe. Entre deux gorgées de boisson, Sory, un invité explique être venu partager ce moment avec son amie malgré les temps qui courent. « Malgré le contexte particulier lié à la Covid, j'ai tenu à répondre à l'appel d'une amie chrétienne. Mais je me suis assuré quand même du respect des mesures barrières », explique l'étudiant pour qui la « fête est timorée, la ferveur n’étant pas comme les autres années ».


Le manque d'enthousiasme du jeune homme ne se remarque pas chez les enfants. Arborant leurs habits de fête, les têtes bien coiffées pour l'occasion, les mômes donnent un peu attrait à la fête. Ceux de la famille sont rejoints par quelques amis du voisinage. La fête de Noël a un cachet particulier pour les enfants, c'est la fête des cadeaux et la distribution des friandises.


La bonne humeur et l'insouciance des tout-petits contrastent avec la réserve que montrent les adultes.« Pour la première fois depuis longtemps, je ne suis pas parti à l'église cette année. Je craignais de ne pas avoir de la place compte tenu de la distanciation imposée à l’église. Aussi, la Messe a été dite dès 18h dans notre église pendant les autres années des fidèles commencent à partir vers 20h ou 21H », explique Gilbert Diarra, qui laisse transparaitre sa frustration.


Il avoue aussi que d'un point de vue général, il y a moins de ferveur que les années précédentes pour la fête. « Avec les mesures contre la Covid, les gens sont réservés. La fermeture des lieux de loisirs, tels que les boîtes de nuit a impacté la manière de fêter des jeunes », estime Gilbert.


Distanciation physique et port du masque obligatoire, telles étaient les conditions pour accéder à l'église évangélique de Missabougou ce matin de Noël. Une manière de fêter qui n'a pas enthousiasmé la vieille Rhode Diarra. L'institutrice s'est parée d'un grand boubou de fête et a sorti ses bijoux des placards. Mais, ce n'est pas la grande joie qu'affiche son visage.


La mère de famille a l'habitude de fêter Noël dans la convivialité avec les proches. « Cette année la fête n'a pas le même goût. Il y a un grand changement avec les masques sur les visages ce n'est pas facile de manifester sa joie. Quand on porte le masque les gens ne peuvent même pas savoir si vous êtes content ou pas », déplore la maman.


Fêter dans ces conditions de mesures barrières a frustré la vieille dame. Elle déplore également la réduction du temps de célébration cette année à l'église. « On a pas laissé toutes les ethnies chanter, regrette Rhode Diarra. Noël c'est l'expression de la convivialité avec les gestes. On demande de ne faire les accolades c'est donc difficile d'exprimer sa joie avec ses proches », regrette la brebis du Christ.


M. TOURÉ

autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER