single

L'ancien président du Burundi Pierre Buyoya, décédé dans la nuit de vendredi jeudi 17 décembre 2020, à Paris du coronavirus à l'âge de 71 ans, ne sera pas enterré au Burundi.


La famille du défunt a annoncé dans un communiqué, qu'il sera inhumé au Mali où il occupait la fonction de Haut représentant de l'Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel (Misahel) depuis 2012, jusqu'à sa démission novembre dernier. Une démission justifiée par sa volonté de préparer sa défense, afin de «laver son honneur», suite à sa condamnation à perpétuité par la justice burundaise pour «assassinat».

«A la suite du décès de SEM, le Président Pierre Buyoya, sa famille porte à la connaissance des parents et amis que les cérémonies d'inhumation du défunt ont lieu mardi 29 décembre 2020 à Bamako, Mali», note le communiqué de la famille .

Au programme funèbre, il est prévu à 10 heures, une messe à la cathédrale sacré cœur puis suivra l'inhumation du corps au cimetière catholique de Bamako. Une levée de deuil mettra fin aux funérailles.
T. CAMARA
autho

Tamba Camara

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER