single

Plusieurs soldats français ont été blessés, lundi 21 juin, dans une attaque contre la force française Barkhane, dans le centre, rapportent plusieurs médias sur réseaux sociaux.

« Les forces françaises de l'opération Barkhane ont été frappées, lundi 21 juin au matin, par une attaque à la voiture piégée dans le quartier de Kaigourou, à Gossi (centre du Mali) », rapporte France 24.

La même source indique que l'explosion a fait plusieurs blessés, citant des sources locales.

Et l'AFP de préciser que c'est le groupe du maréchal des logis Christophe qui est tombé dans une embuscade jihadiste dans le cadre de l’opération Barkhane. Et d'ajouter : « C’est Ted qui pilotait ce jour-là le blindé. L’attaque du convoi a eu lieu à Gossi, au centre du pays, dans la zone la plus dangereuse, dite "des trois frontières" (Mali, Burkina Faso et Niger ) ».

Cette attaque intervient quelques jours après la nomination d'un nouveau commandant de la force Barkhane, le général Laurent Michon. L'attaque intervient aussi après l'annonce, la semaine dernière, par le président français Emmanuel Macron de la fin imminente de la mission de Barkhane qui a perdu plus de 50 soldats depuis son déploiement au Sahel en 2014.

S. SIDIBÉ

autho

Souleymane Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER