single

L’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service public (ARMDS) entend former 240 artisans membres de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCMM) sur les procédures nationales de passation, d’exécution, de contrôle et de règlement des marchés publics. Hier, elle a initié six sessions de formation à cet effet. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée au siège de l’APCMM sous la présidence du président de l’ARMDS, Alassane Ba.

Ces séances d’apprentissage s’inscrivent dans le cadre de l’exécution du programme de formation 2021 de l’ ARMDS. S’étendant du 2 au 13 août, elles permettront de doter les artisans de connaissances nouvelles afin de mieux aborder les procédures de passation des marchés publics telles que prévues par les textes règlementaires du Mali et le Code communautaire de l’artisanat de l’Uemoa, a introduit le président de l’APCMM, Mamadou Minkoro Traoré.

Cela est d’autant plus nécessaire que le domaine couvert par l’APCMM n’est pas exploité à hauteur de souhait par les autorités contractantes. Cela, malgré la volonté politique exprimée à travers diverses initiatives, dont le décret portant accès des Petites et moyennes entreprises (PME) à la commande publique, adopté en 2018, est le plus connu, a ajouté le directeur général des marchés publics et des délégations de service public, Soïbou Mariko.

Surtout que les entreprises artisanales constituent une couche spéciale de par non seulement leurs spécificités, mais aussi leurs capacités à accéder à la commande publique comme toutes les PME, a corroboré le président de l’ARMDS. «Avec plus de 500 milliards de Fcfa de marchés passés chaque année dans notre pays, depuis 2016, il apparaît évident que l’espoir est permis pour un développement harmonieux de toutes nos entreprises, en particulier les entreprises de métiers, en créant les conditions pour la promotion de vos produits et en même temps faciliter vos accès à la commande publique», a suggéré Alassane Ba.

En la matière, la connaissance des textes fondamentaux et du processus de préparation des offres est un passage obligé pour tous ceux qui désirent exceller dans un domaine aussi évolutif qu’est la commande publique, a-t-il insisté.



Amadou GUÉGUÉRÉ

autho

Amadou Guéguéré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER