single

C’est fini entre le technicien malien Baye Ba et la Fédération mauritanienne de football. Le champion d’Afrique 2015 avec la sélection nationale cadette, les Aiglonnets, a été remercié, le jeudi 3 décembre par l’instance dirigeante du football de la République islamique de Mauritanie (FFRIM) pour «insuffisance de résultats».

L’annonce a été faite à travers un communiqué publié sur le site de la FFRIM. «Nous vous informons que nous venons de limoger l’entraîneur malien Baye Bah pour insuffisance de résultats depuis qu’il est à la tête des U20 de la Mauritanie.
Le Malien sera remplacé par le Camerounais, Mauril Njoyan un entraîneur qui connaît très bien le football mauritanien puisqu’il a dirigé le club mauritanien du FC Nouadhibou de 2017 à 2019», peut-on lire sur le site de la FFRIM.
Nommé à la tête de la sélection mauritanienne de football des moins de 20 ans en avril 2017, Baye Ba paie ainsi les mauvais résultats de la Mauritanie lors du dernier tournoi qualificatif de la CAN U20 qui s’était déroulé à Thiès au Sénégal. On s’en souvient, la Mauritanie qui accueillera la CAN l’année prochaine est complètement passée à côté du sujet, en concédant trois défaites en autant de matches face, respectivement au Mali, à la Guinée et à la Guinée-Bissau. Quelques semaines avant le coup d’envoi du tournoi, Baye Ba avait déclaré qu’il espère de tout cœur voir le Mali à la phase finale de la CAN, ajoutant qu’il sera très heureux d’affronter les Aiglons. Pour mémoire, le contrat de l’ancien entraîneur de l’ASKO expirait le 31 décembre prochain.
Joint au téléphone après l’annonce de son limogeage, le technicien malien s’est montré plutôt surpris et n’a pas souhaité commenter la décision de la FFRIM. «Je n’ai rien à dire sur cette situation. Au moment où je prenais les rênes de cette équipe, c’était très difficile mais avec la détermination, j’ai pu mettre en place un bon groupe. Moi, je ne joue pas, les enfants ne font pas ce que je leur demande de faire, ce n’est donc pas de ma faute si l’équipe ne gagne pas. Je souhaite bonne chance à l’équipe pour la suite des événements. J’ai passé trois ans en Mauritanie et franchement les Mauritaniens m’ont rendu le séjour très agréable. Je tiens à les remercier», a réagi celui qui a été le premier sélectionneur à remporter une Coupe d’Afrique avec une sélection nationale (CAN U17 au Niger en 2015).

Djènèba Bagayoko

autho

Sidi Yaya Wagué

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER