single

L’exemplarité de la coopération du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) et le Mali à travers le ministère de la Santé et du Développement social n’est plus à démontrer dans les domaines essentiels de la santé et la protection des femmes et des filles.

L’engagement de ce partenaire onusien qui entre dans le cadre du renforcement du système de santé du Mali en général, et de l’offre de services en santé maternelle en particulier s’inscrit dans la mise en œuvre du 8ème programme de coopération Mali/UNFPA 2020-2024 et dans la poursuite des trois résultats transformateurs de l’UNFPA à savoir : zéro décès maternel évitable, zéro besoin non satisfait en planification familiale et zéro violence basée sur le genre.

Respectant cet engagement, l’UNFPA avec l’appui financier de la Coopération canadienne vient de donner un nouveau souffle à cette fructueuse coopération avec la remise au village de Barbé dans la Commune rurale de Socoura (Cercle de Mopti), d’une maternité préfabriquée et équipée.Elle comprend 4 latrines, un château d’eau, un raccordement au réseau électrique, une moto-ambulance. Le coût de l’investissement est estimé à plus de 133 millions de Fcfa.

La cérémonie de remise a été présidée, le jeudi 2 septembre 2021, par le secrétaire général du ministère de la Santé et du Développement social, Aly Diop. C’était en présence de plusieurs hautes personnalités dont le directeur de cabinet du gouverneur, Kantara Diawara, le représentant résident par intérim de l’UNFPA, Cheick Mbengue, le coordinateur humanitaire adjoint, Abdou Djieng et la cheffe du bureau Minusma-Mopti, Fatou Djieng.

Le coordinateur humanitaire adjoint, Abdou Djieng, a remercié l’UNFPA pour son soutien au gouvernement en faveur du bien-être des femmes. Pour sa part, le représentant résident par intérim de l’UNFPA a rappelé que sa structure de janvier 2020 à nos jours, en partenariat avec le ministère de la Santé et avec l’appui de la Coopération canadienne, la Coopération italienne, le Fonds français Muskoka et les Fonds Spotlitgh Initiave, a recruté et déployé 50 sages-femmes dont 8 dans la Région de Mopti.

Elle a aussi mis en place 8 maternités préfabriquées et doté 60 centres de santé en équipements SONU dont 10 en 5ème région. Pour réduire le premier retard d’accès aux soins de santé de qualité, 38 CSCOM ont bénéficié de moto-ambulances dont 11 à Mopti. à ces efforts s’ajoutent la fourniture de Kits d’urgence pour la prise en charge des cas d’accouchement, de viol, d’offre des services de prise en charge des cas de VBG à travers les One Stop Center et de services de planification familiale et dans le contexte d’urgence. Cheick Mbengue arassuré le ministère de la Santé et du Développement social du soutien de l’UNFPA en vue de faire face aux défis et aux priorités qui s’imposent à ce secteur.

«La santé est le bien le plus précieux au monde. Une nation en bonne santé est une nation qui se développe. Le Mali apprécie hautement les efforts consentis par les PTF dans le cadre de l’amélioration de la santé de nos populations en soutien aux efforts du gouvernement», a indiqué le secrétaire général du ministère de la Santé et du Développement social.

Convaincu que cette infrastructure permettra aux femmes d’être en sécurité pendant la grossesse, l’accouchement et même sur la croissance de leurs enfants, Aly Diop a invité l’ensemble des acteurs à redoubler d’efforts pour mieux entretenir le joyau gracieusement offert par l’UNFPA et ses partenaires. La coupure du ruban, la remise des clés de l’ambulance et la visite guidée des locaux ont mis fin à la cérémonie.

Dramane COULIBALY
Amap-Mopti

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER