single

Le ministre délégué Oumarou Diarra (d) a assisté à la cérémonie

C’est dans le splendide jardin d’un hôtel de la place qui avait revêtu ses plus beaux atours pour la circonstance et sur fond de musique que s’est tenue, samedi dernier, la 7è édition de la Nuit de la philanthropie sous le thème évocateur : «Sourions à la vie». L’évènement a été organisé dans le sillage du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, en partenariat avec le ministère de la Santé et du Développement social.

La cérémonie a enregistré la présence du ministre délégué auprès du ministre de la Santé et du Développement, chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Refugies et des Déplacés, Oumarou Diarra, du président de l’Association philanthropie, Abdoulaye Namandy Tembely, de la représentante du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr Boré Saran Diakité et du représentant du maire de la Commune V, Boubacar Diadié.

La Nuit de la philanthropie se veut un appel à l’action humanitaire. Elle est destinée à récompenser les acteurs qui se sont distingués dans des efforts d’aide ou de soutien à leurs prochains, notamment les plus nécessiteux. Elle offre également l’occasion de mettre sous les feux des projecteurs une situation préoccupante (celle des personnes qui ont besion de soutien), mais aussi de mobiliser des fonds pour soulager ces personnes qui peuvent être des enfants atteints de malformations congénitales.

Cette année encore, les partenaires et des particuliers de bonne volonté ont mis la main à la poche.Le fonds collectépermettra d’assurer la prise en charge des interventions chirurgicales d’une dizaine d’enfants atteints de certaines malformations congénitales commela maladie du bec-de-lièvre. Au cours de la soirée, 12 trophées ont été décernés aux acteurs de bienfaisance.

Il s’agit des trophées Raoul Follereau, Nelson Mandela,Amadou Toumani Touré, de mère Térésa de Calcutta et de celui de leader social de l’année…

Le ministre Oumar Diarra s’est réjoui de participer à l’évènement. Pour lui, c’est l’occasion d’attirer l’attention des uns et des autres sur le sort des enfants victimes de la maladie du bec-de-lièvre et dont les parents n’ont pas les moyens nécessaires pour faire face à une opération chirurgicale.

Pour sa part, le président de l’Association philanthropie a exprimé un sentiment de joie et de satisfaction. Pour lui, l’objectif de son organisation a été atteint, car les dons des uns et des autres ont permis de prendre en charge 10 enfants atteints de la maladie du bec-de-lièvre.

Et Abdoulaye Namandy Tembely d’ajouter que son association a été portée sur les fonts baptismaux en 2013 pour apporter une aide aux personnes vulnérables qui vivaient des problèmes multidimensionnels du fait des turbulencesque le pays a connues depuis 2012.

Quant à la représentante du ministre en charge de la Promotion de la Femme, elle a rappelé que les objectifs de l’Association philanthropie s’inscrivent en droite ligne des objectifs de son département. Selon Dr Boré Saran Diakité, tout ce qui entre dans le cadre du bien-être de la femme et de l’épanouissement de l’enfant intègre les priorités de son ministère.

Amsatou Oumou TRAORE

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER