single

L’Office riz Ségou a consolidé ses performances malgré la Covid-19

Sur une prévision de 192.209 tonnes de céréales, la production réalisée toutes céréales confondues est de 176.201 tonnes, soit un taux de réalisation de 91,67 % contre 170.332,52 tonnes la campagne précédente, a indiqué jeudi dernier, le président du conseil d’administration de l’Office riz Ségou (ORS), Lassine Dembélé. C’était à la faveur de la 29è session du conseil d’administration de l’ORS qui a eu lieu dans les locaux de la structure, en présence du chef de cabinet du gouverneur de Ségou, Siné Dembélé et du directeur général de l’Office Riz Ségou, Salif Sangaré.

L’adoption du procès-verbal de la 28è session, l’état d’exécution des recommandations issues de la précédente session, la présentation du rapport annuel de performance de la campagne agricole 2020 et l’état d’exécution du budget étaient les principaux points inscrits à l’ordre du jour. Les administrateurs ont aussi opiné sur le projet de contrat de performance et le projet de budget 2021. Le budget 2021 de l’Office riz Ségou est équilibré en recettes et en dépenses à 2,275 milliards de Fcfa contre 2,937 milliards de Fcfa en 2020, soit une diminution de 22,53 % en raison de la fin des travaux du Projet d’appui au développement rural de Soké 1 (PADER-S1).
L’Office riz Ségou a consolidé ses performances malgré la pandémie de la Covid-19 et les mesures restrictives imposées par le gouvernement qui ont non seulement affecté la disponibilité de la main d’œuvre agricole pour les travaux de préparation des champs, mais aussi les activités du Projet de développement intégré et de la résilience climatique dans les Plaines du Delta 2 (PDIR-PD2) et le démarrage des études d’aménagement de Soké II et Dioro I. à cette contrainte majeure, s’est greffée l’insécurité persistance dans la région et particulièrement dans la zone de Farako.

Au cours de l’exercice 2020, le montant inscrit par l’État au titre du Budget spécial d’investissement (BSI) soit 1,380 milliard de Fcfa a été exécuté à hauteur de 1,310 milliard de Fcfa, soit un taux de 95 %. S’agissant du fonctionnement, sur une inscription de 536,1 millions de Fcfa, l’exécution a porté sur 499,3 millions de Fcfa. Lassine Dembélé a révélé que grâce à ces apports, à la bonne pluviométrie dans le temps et dans l’espace et à la bonne crue, la campagne agricole 2020 a donné des résultats satisfaisants. En ce qui concerne la riziculture en maîtrise totale de l’eau, de bons résultats ont été enregistrés grâce aux travaux d’entretien qui ont permis d’améliorer le système d’irrigation. Les productions de paddy dans ce système pour cette compagne agricole sont passées de 13.478,4 tonnes en 2019 à 15.586 tonnes en 2020, soit une augmentation de 15,64 %», a-t-il précisé.

En perspective, Lassine Dembélé dira que l’ORS est dans une bonne dynamique de reconversion de certaines superficies de submersion contrôlée en maîtrise totale de l’eau avec les études en cours, dont les financements sont acquis. Il s’agit de l’élaboration du schéma directeur d’aménagement et de développement intégré de 44 communes de la zone d’intervention de l’Office riz Ségou et du programme d’investissement prioritaire de 6 communes de l’Inter-fleuve par la Banque africaine de développement. Aussi, la recherche de financement est en cours pour les études, dont les termes de référence ont été soumis à l’État pour l’aménagement des casiers de Famana et Mallé à la Banque mondiale. Il s’agit aussi de la réhabilitation du réseau hydraulique de l’Office riz Ségou et de la requête de financement de Soké 1 extension auprès de la Banque islamique de développement (BID).



Mamadou SY
Amap-Ségou

autho

Mamadou Sy

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER