single

Les militaires français en patrouille dans la zone de trois frontières

À l’issue de consultations qui seront conduites avec les partenaires alliés, une transformation profonde de la présence militaire de la France au Sahel s’amorcera. Cette information a été annoncée par la Force Barkhane, vendredi dernier, à travers un communiqué de presse publié depuis N’Djamena (Tchad). Néanmoins, précise le document, la Force Barkhane poursuit son effort dans la Région dite des «trois frontières» en menant des opérations de harcèlement dans le Gourma et le Liptako avec les autres partenaires.

Selon le communiqué, du 25 au 29 juin dernier, lors des manœuvres conjointes au Tchad, la Force Barkhane et les Forces armées tchadiennes ont mené à bien une séquence aéroterrestre. Pendant cinq jours, a indiqué Barkhane, près de 200 militaires français et tchadiens ont œuvré côte à côte pour partager savoir-faire et procédures, du niveau opératif au niveau tactique.

En outre, le communiqué indique que les forces terrestres renseignées par une composante aérienne française et tchadienne ont conduit le 28 juin dernier dans la Région de Massaguet une mission de reconnaissance offensive. À la fin de cette interaction, un Casa français a procédé à un ravitaillement logistique des troupes au sol. Concernant la lutte contre les Groupes armés terroristes (Gat), la Force Barkhane a fait savoir qu’elle a neutralisé le 22 juin 2021, un groupe armé terroriste à Gossi.

Cette neutralisation a permis de récupérer de l’armement, des munitions et des documents attestant le lien entre ce groupe et l’attaque par véhicule piégé dont la Force Barkhane a été victime le 21 juin dernier. En outre, une délégation du directeur de cabinet de la ministre des Armées, Martin Briens, composée de plusieurs autres personnalités militaires françaises s’est rendue, le 27 juin 2021, au quartier général de la Task force (TF) Takuba à Ménaka. Cette visite d’inspection a permis, selon la Force Barkhane, de présenter la situation opérationnelle actuelle et d’évoquer les perspectives, notamment son européanisation.


Mohamed D. DIAWARA

autho

Mohamed D. Diawara

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER