single
Le candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), Mohamed Bazoum a remporté l’élection présidentielle dont le deuxième tour s’est tenu dimanche dernier. Il a recueilli 55,75%, des suffrages, selon les résultats provisoires publiés par la Commission électorale indépendante (Céni). Son challenger, l’ancien président, Mahamane Ousmane, candidat du parti RDR-Tchanji a obtenu 44,25% avec un taux de participation de 62%.
Ces résultats encore provisoires seront transmis à la Cour constitutionnelle du pays pour confirmation. Mais, en attendant, ils sont diversement accueillis dans les états-majors des deux candidats. Des scènes de liesse et danse sont diffusées de la direction de campagne du PNDS Taraya via les réseaux sociaux.
« Je remercie vivement le peuple du Niger pour la confiance qu’il vient de me témoigner en m’élisant Président de la République. Je lui serai un loyal serviteur pour affronter tous les problèmes auxquels notre pays est confronté », a lancé Mohamed Bazoum sur sa page Facebook, en réaction aux résultats de la Céni le donnant vainqueur.
Dans le camp de Mahamane Ousmane, les résultats sont contestés et jugés « non conformes à l’expression de la volonté du peuple ». Dans une déclaration de sa coordination de campagne, le RDR-Tchanji dénonce « un hold up électoral ».
M. TOURÉ
autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER