single
Environ sept millions de Tchadiens sont appelés aux urnes ce dimanche 11 avril 2021 pour élire leur président. Au total, sept candidats sont en lice dont pour la première fois une femme (Lydie Beassemda), et le président sortant, Maréchal Idriss Deby Itno( 69 ans ), qui brigue un 6è mandat. Au pouvoir depuis plus de 30 ans le président Deby est l'un des plus anciens dirigeants africains voire du monde.

Selon de nombreux analystes, les candidats Albert Pahimi Padacké, ancien Premier ministre de Deby, et Félix Nialbé Romadoumngar, peuvent espérer grappiller le plus de voix. Le second parce qu'il détient le titre officiel de chef de file de l'opposition en tant que patron du 2è parti représenté à l'Assemblée nationale, l'Union pour le Renouveau et la Démocratie (URD), avec huit députés. Contre 160 pour le Mouvement patriotique du Salut (MPS) de la mouvance présidentielle.

Les quatre autres prétendants (Théophile Yombombe Madjitoloum, Baltazar Aladoum Djarma, Brice Mbaïmon Guedmbaye et, la première femme candidate de l'histoire du Tchad, Lydie Beassemda), devraient se partager quelques miettes, selon les experts.

Il convient de rappeler que l'opposition désunie n'a jamais réussi à propulser un candidat de poids. Pas plus cette fois que lors des cinq précédents scrutins. Sur 16 candidatures déposées pour affronter le président Deby dans les urnes, sept ont été invalidées et trois candidats ont jeté l'éponge et appellent même si leurs noms ont été maintenus sur les bulletins, à boycotter l'élection face à la répression. Parmi ceux-ci figure l'opposant "historique", Saleh Kebzabo.

A. TRAORÉ
autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER