single

Il existe désormais une nouvelle plateforme sur l’échiquier politique national dénommée le Mouvement pour la refondation du Mali (Morema). L’objectif principal de la plateforme politique est de rassembler tous les Maliens sans exclusive dans un vaste mouvement citoyen de refondation de la nation pour un Mali nouveau.

Le lancement officiel des activités du regroupement politique s’est déroulé ce dimanche à la faveur d’un grand meeting organisé au Palais des sports. La cérémonie était présidée par le président du mouvement, Me Kassoum Tapo, en présence de plusieurs responsables d’organisations politiques et de la société civile membres du Morema. Au nombre desquels, l’on pouvait apercevoirMe Drissa Konaté, 1er vice-président de l’Alliance des démocrates rénovateurs (ADR),le secrétaire administratif national du Collectif pour la défense de la République (CDR), Boubacar Yalcouyé, l’imam Chouala Bayaya Haïdara, entre autres.

Dans son discours de lancement, le président du Morema a d’abordfait observer une minute de silence en la mémoire de toutes les victimes de la crise malienne avant d’égrener un long chapelet des tares dont souffre le pays. Selon Me Kassoum Tapo, le seul constat aujourd’hui qui fasse l’unanimité est que le « bateau Mali prend de l’eau de toutes parts, et sinous ne prenons garde, qu’à Dieu ne plaise, il chavirera».Face à la situation, son groupement pense qu’il faut reconstruire le bateau Mali et refonder le pays. « Il nous faut, dans une nouvelle fraternité et une solidarité retrouvée, reconstruire notre unité nationale », a exhorté l’ancien ministre.

Occasion pour l’éminent juriste d’appeler au rassemblement autour du Mouvement pour la construction d’une vraie démocratie. Celle qui permet au plus grand nombre de participer à la vie et à la gestion de la cité, d’être en mesure de comprendre les enjeux et de se prononcer en toute liberté et en pleine conscience.Pour Me Tapo, la plateforme entend aussi s’engager pour une vraie citoyenneté. Celle quidonne la faculté et le devoir à tous les citoyens majeurs de participer aux décisions qui engagent leur avenir, et qui implique un équilibre des droits et responsabilités de chacun. En outre, le Morema, s’engage pour la constructiond’une vraie nation, qui est plurielle et qui promeut la laïcité et le vivre ensemble dans la diversité.

Aboubacar TRAORE

autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER