single

C’est le village Edane, situé non loinde lavillede Gao, qui abrite du 17 au 19 novembre 2021, les travaux de l’assemblée générale du Cadre stratégique permanent (CSP) composé de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), du Groupe d’autodéfense touareg imghad et alliés (GATIA) et du Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA), tous signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger. L’ouverturede cette importante rencontre a été présidée hier par le conseiller aux affaires administratives et juridiques du gouverneur de Gao, Mamadou Ba, en présence du président du CSP, Bilal Ag Acherif et de son vice-président, Fahad Ag Almahamoud.

Cette rencontre a pour but la sensibilisation, le renforcement de la cohésion sociale, de la paix, de la sécurité des personnes et des biens conformément à l’esprit de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger.

Dans son intervention à l’ouverture des travaux, le représentant du maire de la Commune urbaine de Gao, Rhissa Ag Mohamed, a souhaité la bienvenue aux participants de la rencontre dans sa circonscription. Il les a invités à faire des propositions pertinentes pour le retour de la paix et la cohésion sociale dans les régions du Nord en particulier et dans tout le Mali en général.

Pour sa part, le président Bilal Ag Acherif, a rappelé que le CSP a trois missions essentielles, à savoir l’union entre tous les mouvements armés afin de bénéficier les retombées de l’Accord de paix, le renforcement de la sécurité, de la paix et de la réconciliation dans l’ensemble des régions du Nord, ainsi que la consolidation des liens de coexistence entre toutes les communautés de la partie septentrionale du Mali.

Plusieurs responsables du CSP ont pris la parole pour expliquer le rôle que peut jouer le CSP dans le processus de paix et de la réconciliation dans notre pays. À ce propos, le représentant de la Coordination des mouvements de l’inclusivité, Mohamed Atayoub Sidibé, a fait savoir qu’en adhérant au CSP, les mouvements armés pourront harmoniser leurs efforts pour que la paix soit une réalité au Mali, et que les populations puissent vaquer à leurs occupations en toute quiétude.

Quant au vice-président du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), Abidine Ould Mohamed, il a indiqué que le CSP est destiné à toutes les communautés «sans couleur, ni provenance». Pour le président de la société civile de Gao, Abdramane Maïga,son organisation apporte son soutien au Cadre stratégique permanent dont le but est de restaurer la sécurité et la paix au sein de toutes les communautés.

Au nom des plus hautes autorités, le représentant du gouverneur de Gao a exprimé ses vifs remerciements aux organisateurs de la rencontre qui, selon lui, jouent un rôle important dans le retour de la paix et de la cohésion sociale entre les communautés dans les régions du Nord du Mali. Mamadou Ba les a exhortés à faire des propositions pertinentes pouvant permettre aux populations de vivre dans la paix et la quiétude.

Abdourhamane TOURÉ

autho

Abdourhamane Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER