single

Ce geste vise à offrir des transferts monétaires à 69.000 ménages

Les premiers transferts monétaires destinés à 7.563 femmes des groupements Epargne pour le changement (EPC) des Régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou et du District de Bamako (en Commune III) ont été effectués, jeudi dernier. La cérémonie a été présidée par le directeur national de la protection sociale et de l’économie solidaire (DNPSES), Mohamed Bassirou Traoré à la mairie de la Commune III.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme conjoint Unicef-Pam : «Réagir à la pandémie de Covid-19 par des systèmes de protection sociale au Sahel/Mali». Financé à hauteur de 17 millions d’euros, soit un peu plus de 10 milliards de Fcfa pour une période de 18 mois (juillet 2020 à décembre 2021) par la coopération allemande, ce programme constitue une réponse d’urgence visant à apporter un soutien au ministère de la Santé et du Développement social dans la lutte contre la pandémie.

Ce lancement est la première série d’une opération qui comportera trois tranches pour les ménages et deux pour les membres des groupements EPC pour un total cumulé de 90.000 Fcfa par ménage et par femme des EPC. «Ce montant est fixé pour montrer l’impératif d’être aligné sur le montant du Transfert monétaire d’urgence du gouvernement», a souligné la représentante adjointe par intérim de l’Unicef au Mali, Mme Macoura Oularé. Le but est, selon elle, de répondre aux besoins massifs générés par la pandémie.

En la matière, les interventions des deux agences visent à offrir des transferts monétaires à 69.000 ménages soit environ 415.000 individus, a expliqué la représentante de l’Unicef au Mali. 38.715 ménages d’entre eux dont 7.563 provenant des groupements EPC seront atteints dans les Régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou et en Commune III du District de Bamako, a-t-elle précisé.

Intervenant pour situer le projet dans son contexte, le coordinateur du programme de Filets sociaux «Jigisemejiri» a remercie l’Unicef et le Pam pour la confiance placée en son Projet. Pour Mohamed Ali Sacko, la mise en œuvre de «Réponse Covid-19» va redonner de l’espoir à des milliers de ménages frappés par cette pandémie au Mali. «Pareillement au programme gouvernemental, un appel a été lancé aux différents partenaires pour apporter leurs réponses au plan d’intervention de lutte contre cette pandémie dans notre pays.

Dans ce cadre, l’Unicef et le Pam ont mis en place dans trois pays du Sahel un programme d’assistance appelé : Réponse Covid-19, pour faire face aux besoins immédiats générés par la pandémie, a expliqué le coordinateur. Pour ce faire, a-t-il ajouté, ce projet s’appuie sur le Programme gouvernemental de transferts monétaires d’urgence.

L’objectif est de renforcer les systèmes nationaux de protection sociale en intensifiant le soutien essentiel permettant d’amortir l’impact social et économique de la Covid-19 sur les populations pauvres et vulnérables, a souligné le directeur national de la protection sociale et de l’économie solidaire.
Il s’agit notamment de favoriser l’accès des ménages aux services sociaux de base en soutenant des systèmes de protection sociale plus sensible à la nutrition, aux enfants et aux chocs, a ajouté Mohamed Bassirou Traoré.

Pour lui, le choix des localités concernées se justifie par plusieurs facteurs de vulnérabilité, dont l’indice de pauvreté communal. «Le ciblage pour les bénéficiaires de la composante EPC a été fait en prenant en compte les résultats de l’étude sur l’indice de la pauvreté des communes et d’autres facteurs de vulnérabilités spécifiques. Les femmes membres des EPC ont ensuite été approchées pour la collecte des données personnelles en vue de la création des cartes SIM individualisées pour renforcer la sécurisation des payements», a développé le patron de la DNPSES.
Pour sa part, la maire de la Commune III, Mme Djiré Mariame Diallo, a remercié les partenaires pour l’initiative. S’adressant aux heureux bénéficiaires, l’édile les a exhortées à faire bon usage des fonds mis à leur disposition.


B. B. C.

autho

Babba B. Coulibaly

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER