single

Dr Choguel Kokalla Maïga a expliqué à ses visiteurs les priorités du gouvernement

Dans le cadre de ses rencontres avec les force vives de la Nation, le Premier ministre a rencontré, hier à son cabinet, une délégation de l’Amicale des militants et sympathisants de l’Union nationale des élèves et étudiants du Mali (Ams-Uneem). La délégation était conduite par le secrétaire général de l’Association, Seydou Patrice Dembélé.

Comme lors de ses précédentes rencontres, Dr Choguel Kokalla Maïga s’est évertué à expliquer à ses visiteurs les priorités du gouvernement qui s’articulent autour de trois volets majeurs : sécurité, réformes politiques et institutionnelles et front social. Il a saisi l’occasion pour rappeler à ses interlocuteurs la détermination de son équipe à mettre en place l’Organe unique de gestion des élections ainsi que l’organisation très prochaine des Assises nationales de la refondation (ANR).

Le chef du gouvernement a clairement indiqué que «si le gouvernement de Transition ne met pas en place l’organe unique, le pouvoir qui viendra après la Transition ne pourra pas le faire». Pour Dr Choguel Kokalla Maïga, l’Ams-Uneem est une organisation dont la voix mérite d’être entendue.

À l’issue de rencontre, le secrétaire général de l’Ams-Uneem s’est dit favorable à la création de l’Organe unique de gestion des élections. Seydou Patrice Dembélé a souhaité la participation de son organisation à toutes les Assises sur les questions importantes de la vie de la nation. Par ailleurs, l’Amicale invite le Premier ministre à davantage s’occuper des questions de l’école, notamment le problème des enseignants et celui de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM).

Seydou Patrice Dembélé a aussi confié avoir expliqué au chef du gouvernement la disponibilité de son organisation à œuvrer pour la résolution des problèmes de la Synergie des syndicats d’enseignants signataires du 15 octobre 2016.



Aboubacar TRAORÉ

autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER