single

Deux ans de prison dont un mois ferme, c'est la phrase requise, ce mardi, par le tribunal de Mbour au Sénégal, contre trois pères de famille. Ils sont accusés d'avoir fait embarquer à bord de leurs enfants à destination de l'Europe, à travers des filières clandestines d'immigration.

Un grand émoi à été suscité dans le pays par le destin tragique de Doudou (14 ans), fils d'un accusé, décédé à bord d'une pirogue où il avait embarqué pour l'Espagne. L'histoire du jeune adolescent, dont le rêve était de devenir footballeur en Europe, a défrayé la chronique dans la presse sénégalaise.

Les accusés encourageants une peine plus lourde sous l'accusation de «complicité de trafic de migrants» qui pesait sur eux. Ils ont été déclarés reconnus coupables de «mise en danger de la vie d'autrui».
M. TOURE
autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER