single

Les listes électorales font l’objet d’une révision annuelle du 1er octobre au 31 décembre de chaque année. Les listes électorales sont établies ou révisées dans chaque communepar une commission dite commission administrative placée sous l’autorité du représentant de l’état. Chaque commission administrative est composée des membres désignés par l’administration et les partis politiques.

Dans la Commune urbaine de Sikasso, tout comme dans le reste du territoire national, les activités de la révision des listes électorales ont officiellement démarré le 1er octobre. Elles doivent normalement prendre fin le 31 décembre. Selon le président local de la commission administrative de la révision des listes électorales, Benjamin Théra, Sikasso constitue la plus grande commune du Mali avec 326 bureaux de vote. À l’en croire, ce nombre évolue en fonction des élections.

S’exprimant sur les activités, Benjamin Théra a laissé entendre que tout se passe bien. «Notre commission s’occupe des radiations (enlever le nom des personnes décédées et des détenus), des validations (laisser les nouveaux majeurs et les omis choisir leurs bureaux de vote) et des transferts. à ce jour, nous avons effectué 643 transferts et 223 radiations», a-t-il expliqué.

Se prononçant sur la participation des partis politiques à la révision des listes électorales, Benjamin Théraa indiqué qu’au début des travaux, le sous-préfet a fait appel à 14 partis politiques, mais ce sont 10 qui ont répondu présents notamment l’URD, l’ADP-Maliba, l’Adema–PASJ, le RPM, la CODEM. En termes de difficultés, il a évoqué le manque d’affluence de la population, le besoin d’un local spécifique pour bien mener les travaux et les difficultés dans la prise en charge des membres de la commission.

«Ma commission compte 37 personnes à cause de la grandeur de la commune urbaine, mais nous avons le même montant de prise en charge que les commissions qui ne comptent que 4 personnes», a-t-il signalé.

Les opérations de révision des listes électorales se déroulent bien dans les autres cercles de Sikasso et dans les Régionsde Bougouni et Koutiala.

Fousseyni DIABATÉ
Amap-Sikasso

autho

Fousseyni Diabaté

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER