single

L’Association pour la promotion du sport alinga (APSA) a lancé ses activités le samedi 27 février sur le terrain de Korofina. La cérémonie s'est déroulée en présence du président de l’association Adama Samba Touré, de la marraine Mme Diarra Namarah Keita et d’une foule nombreuse venue découvrir ou plutôt redécouvrir le sport alinga. En quoi consiste le sport alinga ? Alinga sport est un jeu collectif de combats qui oppose deux équipes de huit combattants. Il se dispute dans un cercle et est bien connu dans les régions du Nord du Mali où les enfants en sont friands.

La technique de combat repose sur le pied droit que chaque combattant tient par derrière avec la main droite. Le combat se fait avec une seule main et le combattant se tient également sur un seul pied. Celui qui lâche son pied ou tombe sur le genou est éliminé. C’est un jeu de technique et il est formellement interdit de donner des coups de (genou ou poing), mordre ou toucher les oreilles de l’adversaire. L’air de combat s’appelle le tabou et les pratiquants d’alinga sport s’appellent les alingueurs. Les combats sont individuels et chaque fois qu’un élément d’une équipe est éliminée, il est remplacé par l’un de ses coéquipiers, comme au cricket. à l’issue des confrontations, l’équipe qui totalise le grand nombre de victoires est déclarée vainqueur.

Pour cette première édition, quatre équipes se sont affrontées : le FC Mario, le FC Badjè, les Lionceaux et l’Association sportive de Fadjikila (ASDF). à l’issue des combats, l’équipe du FC Mario de la Commune VI s’est hissée sur la plus haute marche du podium, en battant en finale les Lionceaux de la Commune I. L’équipe de l’ASDF a occupé la troisième place du tournoi. Le trophée de Meilleur alingueur a été décerné à Aly Douaré de l’équipe des Lionceaux qui a éliminé onze combattants.

Dans une brève allocution, le président de l’APSA, Adama Samba Touré, a exprimé sa satisfaction du bon déroulement du tournoi et invité nos concitoyens à s’intéresser à alinga, «une activité qui allie sport et culture», a-t-il souligné. «Je suis heureux de ce que j’ai vu aujourd’hui (samedi, ndlr). Les enfants se sont faits plaisir et ont fait plaisir aux spectateurs. Alinga est un sport que beaucoup de personnes ne connaissent pas à Bamako, mais qui existe dans le Nord de notre pays depuis des siècles. Après cette cérémonie de lancement, nous allons tout mettre en œuvre pour promouvoir la discipline à travers le Mali», a promis Adama Samba Touré.

Boubacar KANTÉ

autho

Boubacar Kanté

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER