single

Ignazio Cassis a assuré avoir eu une conversation ouverte avec le président Bah N’Daw

Après plus de 50 ans de coopération avec notre pays, la Suisse est prête à accompagner le processus de la Transition devant aboutir à des élections générales en 2022 au Mali.
Ignazio Cassis, conseiller fédéral des Affaires étrangères de la Confédération helvétique, l’a assuré au président de la Transition Bah N’Daw, au cours d’une audience mardi après-midi à la Villa des hôtes.
«Nous avons eu une conversation très ouverte, très franche, très sincère et authentique.

J’ai beaucoup apprécié cette conversation dont le thème était celui de la securité et de la stabilité de cette phase de transition au Mali en vue de la préparation des élections et de la rédaction de la Constitution», a confié le diplomate suisse à sa sortie d’audience. «S’il y a un besoin, nous sommes prêts à donner un coup de main dans la rédaction de la Constitution. Pas dans le contenu qui sera l’œuvre du peuple malien mais dans le processus nécessaire afin que tout ceci se fasse de la manière la plus démocratique possible», a annoncé Ignazio Cassis, ajoutant que c’est un grand défi que le Mali a devant lui.

En outre, le conseiller fédéral des Affaires étrangères de la Confédération helvétique a indiqué que son pays peut également intensifier son aide en matière du processus de décentralisation en cette période de Transition. Il a réitéré l’invitation du gouvernement suisse à pouvoir être utile vers un futur de paix, de stabilité et de démocratie au Mali.


Dieudonné DIAMA

autho

Dieudonné Diama

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER