single

Dr Choguel Kokalla Maïga posant avec les membres de la délégation

Arrivée mercredi dans notre pays pour une visite de trois jours, la délégation du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) conduite par l’ambassadeur du Nigéria auprès de cette organisation, Victor Adékunlé Adeleké, a eu, hier dans l’après-midi, une séance de travail avec le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga. La rencontre était élargie aux membres de cabinet du chef du gouvernement.

Face à ses interlocuteurs, Dr Choguel Kokalla Maïga a exposé les priorités de la Transition qui s’articulent autour de la sécurité, des réformes politiques et institutionnelles et de l’apaisement du climat social.

Le Premier ministre a indiqué aux membres de la délégation l’engagement du gouvernement à mettre en place l’organe unique de gestion des élections ainsi que la tenue prochaine des Assises nationales de la refondation (ANR). Dr Choguel Kokalla Maïga s’est appesanti sur la mise en œuvre intelligente de l’Accord qui fait partie des priorités de la Transition.

Au sortir de la réunion, le chef de la délégation de l’UA s’est dit satisfait des informations qui ont été données par le gouvernement. «L’Union africaine, à travers le CPS, est disposée à soutenir le Mali», a-t-il assuré. Occasion pour le diplomate nigérian de souligner que les partenaires ont les yeux tournés vers la CPS pour voir comment évolue la situation au Mali. «Et la Commission et le CPS de l’UA sont aux côtés du Mali pour l’aider à retourner à l’ordre constitutionnel», s’est engagé Victor Adékunlé Adeleké.

Auparavant, le chef du gouvernement avait reçu les membres du bureau exécutif du Groupe de réflexions, d’actions et d’initiatives novatrices (Grain), conduit par son président, Mossadeck Bally. Le groupe est composé d’intellectuels, d’hommes d’affaires et de membres de la société civile du Mali.



Aboubacar TRAORÉ

autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER