single

Dans la bande sahélo-saharienne, plusieurs opérations conjointes et actions de partenariat ont marqué la semaine du 1er au 7 octobre. Elles illustrent le très bon niveau d’interopérabilité de la Force Barkhane et des forces partenaires.

Le communiqué de Barkhane, rendu public il y a quelques jours, énonce que la Task Force (TF) Takuba a mené des opérations de harcèlement des Groupes armés terroristes (GAT) avec trois Task Groups (TG) et les Forces armées maliennes (FAMa). À Ménaka, le Task Group franco-tchèque et le TG suédois ont conduit une mission de reconnaissance du village d’In Araban et de ses environs pour harceler les GAT dans l’une de leurs zones d’action.

Aussi, informe le même document, du 5 septembre au 15 octobre, les éléments français au Sénégal (EFS) ont formé une section d’appui à l’engagement débarqué du 33è Régiment commando parachutiste (RCP) malien, dans la Région de Bamako. «Après avoir formé des formateurs aux techniques de tir au combat et délivré une instruction dans le domaine de la lutte contre les engins explosifs improvisés, les instructeurs du domaine infanterie des EFS poursuivent l’instruction avec du secourisme au combat et une formation au combat en zone urbaine », développe le communiqué, indiquant qu’un exercice de synthèse a clos la semaine.

À la demande des armées des pays du G5 Sahel, les EFS forment et entraînent prioritairement des unités qui sont engagées dans des opérations de lutte contre le terrorisme aux côtés de la Force Barkhane. Au bilan, en septembre, l’appui de la Force Barkhane aux FAMa s’est concrétisé par 45 missions aériennes à leur profit, soit : 42h de vols ; 22 missions au profit de l’instruction et de l’entraînement des Guideurs aériens tactiques avancés (Gata) ; 23 missions de réassurance des camps FAMa.

À Ménaka, 340 éléments des FAMa ont été transportés par moyens militaires français, entre les 26 et 27 septembre, dont une partie formera la future Unité légère de reconnaissance et d’intervention (ULRI) n°6 qui agira avec la TF Takuba, append-on du communiqué.



Massa SIDIBÉ

autho

Massa Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER